L’objectif  de l’étude de 2012 « Hypnosis for pain management during labour and childbirth » était de déterminer l’efficacité de l’hypnose dans la gestion de la douleur pendant le travail et l’accouchement.
Ce qui me paraît interessant, c’est l’intérêt trouvé à l’hypnose pendant le travail et l’accouchement. Dans une partie de cette étude, il a été prouvé que « l’intensité douloureuse » a été plus faible pour les patientes du groupe hypnose. On a pu constater que la durée de la seconde partie du travail (de 5 cmà la naissance) était significativement plus courte dans ce groupe (essai dans un groupe de 60 femmes).

Une autre étude a révélé qu’une proportion plus faible de femmes dans le groupe de l’hypnose est restée à l’hôpital pendant plus de deux jours après la naissance par rapport aux femmes du groupe de contrôle.

 

  Hypnose travail et accouchement (925,9 KiB, 1 007 hits)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web